« Dark Matter », le Off de la Fête des Lumières 2014 de l'Atelier de la passerelle

Communiqué de presse

L’Atelier de la Passerelle, agence d’architecture située au 30 rue Blandan dans le 1er arrondissement de Lyon, crée une œuvre éphémère dans le cadre de la fête des Lumières 2014.

A l’instar d’un projet d’architecture, l’idée a précédé la conception et la réalisation

La toile de fond, le montage de l’installation lumineuse créée sur la place Sathonay, fait germer l’idée de travailler sur une installation « Indoor ». S’en suit l’idée de produire une perspective avec des feuilles de papier suspendues et tendues, guirlande couvrant la profondeur de l’agence.

La construction a pris peu de temps. Orchestrée par une équipe de 13 personnes, il a suffit de quelques heures pour finaliser le montage et régler l’éclairage afin de produire l’effet escompté : feuilles flottantes entre le sol et le plafond, teintées de couleurs créant une atmosphère énigmatique, interrompues par un langage composé des mots de l’architecte. On retrouve la ville (dans sa poésie), la densité (dans son contenu), l’évasion (par les visuels et la perspective).

 La fenêtre, ou l’élément de curiosité

En nocturne, les bâtiments se dessinent grâce à la lumière produite par les fenêtres éclairées. Afin d’ouvrir cet espace aux passants, l’équipe a imaginé une cellule sur la porte d’entrée. Ainsi, noyé dans une constellation composée de dizaines d’ampoules, le passant pourra glisser son regard et observer l’installation depuis la rue Sergent Blandan.

Bâtir la Ville, et offrir de l’espace

C’est un moyen, par métamorphose, de « voir » et « comprendre » le travail et le cheminement d’un architecte : partir d’une idée, composer avec un environnement, travailler en équipe, construire son projet, visualiser « l’objet » et l’offrir aux utilisateurs.